Un peau d' histoire sur Alicante

ORIGINES

Alicante, c’est plus de trois mille ans d’histoire, comme en témoignent les premiers vestiges archéologiques découverts dans la grotte Cova del Fum, à Fontcalent, qui datent du IIIe millénaire av. J.-C. Les premiers foyers de peuplement se sont développés sur le versant dumontBenacantil, où aurait été établi un village ibère. Le premier noyau urbain proprement dit date du IVe siècle av. J.-C. C’est là, sur le mont Tossal de Manises, que la colonie ibéro-romaine de Lucentum s’est établie.

CONQUÊTE ARABE

La conquête arabe marque la fin de l’époque romaine et la population s’établit sur le versant du mont Benacantil pour des raisons défensives, donnant ainsi naissance à la Vila Vella.

RECONQUÊTE

En 1247, après la conquête de la ville par l’Infant Alphonse, futur Alphonse X le Sage, pour la Castille, la ville prend le nom de Vila Nova. En 1249, Jacques II permet d’annexer la ville d’Alicante au Royaume de Valence et, deux siècles plus tard, en 1490, Ferdinand le Catholique élève Alicante au rang de ville.

XIXe SIÈCLE

Au XIXe siècle, le progrès fait son entrée dans la ville avec l’arrivée de la ligne de chemin de fer Alicante-Madrid,l’arrivée de l’éclairage public et le nouvel aménagement urbain qui signe la fin des murailles et la naissance de nouveaux quartiers.

XXe SIÈCLE

Le XXe siècle assiste quant à lui à la naissance de la tradition des “Hogueras de San Juan” (Feux de la Saint-Jean), fête déclarée d’intérêt touristique international, et de l’Université, ainsi qu’à l’élection d’Alicante en 1993 pour devenir le siège de l’Office de l’harmonisation dans le marché intérieur (OHMI), qui n’est autre que l’agence autonome la plus importante de l’Union européenne.