Circuit B: Château de Santa Bárbara

Circuits à pied

Guides touristiques

Guides touristiques officiels accrédités par l’Agence du Tourisme de la Communauté Valencienne.

Cartes, brochures et apps

Météo, langue, heures de repas, services postaux, banques, cartes de crédit, jours fériés, électricité.

Transports publics

Tramway, lignes de bus urbains et interurbains, Turibus, taxis, trains, trains haute vitesse (AVE).

Offices du Tourisme

+34 965 149 219
turismo@alicanteturismo.com

Itinéraire à pied spécialement conçu pour les passagers qui disposent de peu de temps de visite et pour les passagers de croisières faisant escale à Alicante.

1. Puerta del Mar

Saviez-vous qu’Alicante était une ville orientée vers le sud? Pratiquement tous les établissements humains de la province d’Alicante étaient orientés vers le sud, car ils étaient protégés de vents froids du nord par toute la chaîne de montagnes de l’intérieur de la province. C’est pour cela que nous bénéficions d’un climat si agréable dans la ville. L’orientation, avec l’existence du rocher du Benacantil, fut un acteur fondamental de la décision des musulmans de s’installer dans la ville. Nous pourrons mieux l’apercevoir depuis le Château de Santa Bárbara. Pour cela, nous prendrons l’ascenseur jusqu’au dernier arrêt.

11. Château de Santa Barbara

Ce sont les musulmans qui, au IXè siècle, décident de s’installer là où se trouve de nos jours le Château. C’est ainsi qu’est née la ville d’Alicante à l’intérieur du Château pour s’étendre ensuite à ses pieds, protégée par la forteresse. Actuellement, nous pouvons identifier trois espaces différents autour du Château.

Première enceinte: appelé « El Macho » selon le nom technique donné à ce type de murs qui couronne l’enceinte. Il s’agit de la partie la plus haute du château, se trouvant à une altitude de 166 m. C’est ici que fut construite la première forteresse musulmane. Depuis les hauteurs, nous pouvons apprécier toutes les montagnes dont nous avons parlé lors de notre premier arrêt. Le château se trouve à cette hauteur pour pouvoir se défendre des attaques ennemies. C’est précisément en raison de son caractère défensif, que celui qui deviendrait quelques années plus tard Alphonse X Le Sage conquérant la ville et le château au XIIIè siècle, décida d’y conserver l’établissement humain. Nous pouvons trouver des citernes qui servaient à stocker l’eau de pluie. Cette enceinte accueille le Musée de la Ville d’Alicante (MUSA) occupant plusieurs salles et qui présente une partie de la longue histoire de notre ville.

Deuxième enceinte: il s’agit de l’ancien Albacar musulman où se réfugiait le bétail ainsi que les troupes en temps de guerre. A partir du XVIIIè siècle, et au moment du démantèlement du château médiéval de El Macho, une nouvelle Caserne, un Corps de Garde, une Chapelle et d’autres dépendances (fours, cellules, etc.) sont construits dans cette zone.

Troisième enceinte: L’occupation du château par les anglais au début du XVIIIè siècle mènera à une série de réformes pour améliorer les défenses de la face nord, en construisant quelques remparts et murailles à cet endroit. La superbe citerne datant de la Renaissance est accessible à partir de cette enceinte.

Maintenant, nous avons deux possibilités: utiliser l’ascenseur pour descendre à nouveau jusqu’à la plage et aller visiter le MARQ, ou descendre à pied par le parc de la Ereta jusqu’au Museo de Aguas (Musée de l’Eau) d’Alicante, en visitant le MARQ à la fin de l’itinéraire.

12. Musée de l’eau d’Alicante et Puits de Garrigós

Pensez-vous qu’il pleut beaucoup à Alicante ? La réponse est non. Pour cela l’eau, et la façon de l’acheminer jusqu’à la ville ont représenté un facteur important pour le développement de la ville. Ce musée nous montre la façon dont l’eau était canalisée depuis les sources des environs jusqu’à la ville. Les Pozos de Garrigós se trouvent près du musée. Bien que les premières informations dont nous disposons datent du XVIIIè siècle, le fait de conserver le peu de pluie dans des puits remonte à l’époque médiévale, lorsque les musulmans utilisaient les citernes pour stocker l’eau, comme cela se faisait au château.

13. La Basílica de Santa María

Cette basilique fut à l’origine une mosquée musulmane, dont les ruines peuvent se visiter à l’intérieur. De fait, la place où nous nous trouvons était le centre de l’établissement humain musulman. La ville était construite à cet endroit, protégée et défendue par le château. Si vous entrez visiter la basilique, l’édifice actuel est le deuxième à avoir été construit par les chrétiens après la conquête. Elle présente des arcs brisés et sa construction a commencé à la fin du XIVè siècle bien que les décorations de la façade et de l’intérieur soient plus récentes.

14. Musée d'Art Contemporain d'Alicante (MACA)

Sur la place où nous sommes, vous trouverez également le Musée d’Art Contemporain d’Alicante ou MACA, intégré dans le plus ancien bâtiment civil conservé de la ville. Le bâtiment est doté d’un nouvel édifice mitoyen, dont les salles exposent des œuvres d’artistes tels que Chillida, Picasso, Dalí et Miró parmi d’autres.

15. Musée Archéologique Provincial MARQ

Après avoir visité les principaux endroits représentant les origines de la ville, vous pouvez visiter le Musée Archéologique Provincial MARQ où se trouvent des pièces découvertes dans différentes excavations archéologiques de la ville d’Alicante et sa province, tout cela représenté d’une façon interactive, ce qui a mené à l’obtention du prix du Meilleur Musée Européen en 2004.

Plus d’itinéraires